LES TROIS CHEMINS DE SAINT MARTIN EN TOURAINE
Au quatrième siècle, la Touraine a connu son personnage le plus illustre : 
Martin de Tours, un des premiers grands voyageurs européens, 
devenu figure universelle de par son geste de charité avec un pauvre. 
Dix-sept siècles après, la reconnaissance de saint Martin par le Conseil de l’Europe :
« personnage européen, symbole du partage, valeur commune » 
en fait un emblème dont la Touraine peut s’enorgueillir. 
Trois chemins ont été créés en Touraine - Poitou pour permettre 
aux randonneurs, touristes, pèlerins… de découvrir l'important patrimoine martinien oublié : 
abbayes, églises, fontaines, ponts…, et de redécouvrir l’histoire de saint Martin de Tours. 


Le chemin de l’Évêque de Tours
POITIERS - LIGUGÉ – TOURS



Ce chemin relate l’enlèvement de saint Martin de l’Abbaye de Ligugé par les Tourangeaux pour en faire leur évêque. Il commence à Poitiers et se termine à Tours. Les 236 km du parcours traversent des communes liées à des épisodes de l’histoire de saint Martin, à son culte ou à des légendes martiniennes.  


Le Chemin de l’Été de la Saint-Martin 
CHINON – CANDES-SAINT-MARTIN – LANGEAIS – TOURS



Ce chemin relate la légende de l’Eté de la Saint Martin, de Candes-Saint-Martin à Tours. 
Il commence à Chinon et se termine à Tours (114 km). 


Le Chemin de Trèves
VENDOME – AMBOISE - TOURS

CLIQUEZ ICI :  Le Chemin de Trèves


Ce chemin est lié à la vie de saint Martin évêque de Tours, fondateur de l’Abbaye de Marmoutier, évangélisateur des campagnes, et à ses diverses rencontres avec les empereurs à Trèves. 
Il commence à Tours et se termine à Vendôme (138 km). 


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Via sancti Martini 

Szombathely - Tours
Tours - Szombathely
2500 km

En écho à Saint-Jacques de Compostelle, Ce chemin relie l’est de l’Europe à l’ouest de l’Europe, de la ville natale de saint Martin à Tours, à travers la Hongrie, la Slovénie, l’Italie et la France. 

Partez à la découverte de l’Europe sur les pas de saint Martin Ce chemin relate la vie de saint Martin : il relie Szombathely en Hongrie à Candes-Saint-Martin, la ville de sa mort, en France, via Tours, la ville de son tombeau. La Via sancti Martini est faite de chemins et de petites routes de campagne et de montagne, sur 2500 km…. Il faut compter environ trois mois et demi de marche pour le parcourir dans son entier. A la différence des chemins de pèlerinage, il s’agit d’un chemin historique, ce qui permet de choisir un pays, une région, un département… lié à un épisode de la vie de saint Martin. Ce parcours qui passe par des lieux historiques de la vie de saint Martin : (Szombathely ; Pavie en Italie, la ville de son enfance ; Milan, la ville de son premier ermitage ; la traversée des Alpes ; Tours, la ville de son épiscopat et de son tombeau… traverse plusieurs pays : la Hongrie sur 100 km, la Slovénie sur 550 km, l’Italie sur 820 km et la France sur 1000 km (du Col du Petit-Saint-Bernard à Candes-Saint-Martin). Il vous fait traverser les Alpes slovènes, italiennes et françaises, vous emmène sur les petits chemins de la Via Francigena de Pavie à Aoste, à la découverte de lieux antiques (Aquilée, Vienne), de villages pittoresques (Jàk en Hongrie, Charroux en France), de superbes capitales (Ljubljana, Venise…). On peut aussi le pratiquer dans les deux sens.

Partie française 
Du col du petit-saint-Bernard à Chinon
1.000 km


Indre-et-Loire 
d'Argenton-sur-Creuse (Indre) à Chinon 
300 km