Qui sommes nous ?

Le Centre Culturel Européen Saint Martin de Tours est une association sans but lucratif de droit français, structure porteuse du développement en France et en Europe de l'Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune. Dans ce but, le Centre Culturel Européen Saint Martin de Tours collabore avec l'Institut Européen des Itinéraires Culturels du Conseil de l'Europe, à Luxembourg.


Quel est son rôle ?

Développer l'Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune, labellisé Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe.

Sauvegarder et valoriser le patrimoine commun, matériel et immatériel Saint Martin de Tours, à partir des opérations d'inventaires, l'enrichir en particulier dans une approche de diffusion et de transmission de connaissance, et constituer ainsi un véritable projet de développement culturel, touristique, économique, scientifique et éducatif européen.

Sensibiliser à la prise de conscience d'une identité culturelle européenne et d'une citoyenneté européenne, fondée sur une des valeurs communes, le partage, concrétisée par un itinéraire culturel européen, retraçant l'histoire de saint Martin, son culte, son geste symbole et son évolution dans les cultures en France et en Europe.

Exercer une fonction de conseil et d'expertise afin de développer des actions liées au patrimoine culturel martinien, comme facteur d'amélioration du cadre de vie et comme source de développement social, économique et culturel, et de donner une place de choix au tourisme culturel, dans une optique de développement durable.

Resserrer les liens avec les pays qui possèdent une histoire commune et la diffuser, par le partage et la valorisation du patrimoine dans ces pays pour une meilleure connaissance mutuelle.

Diffuser les informations et mettre en place une base de données qui constituera la mémoire du programme de l'Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune.

Défendre l'image de la France ouverte sur l'Europe, et être attentif à l'image de la culture française au niveau européen et à la défense de la langue française.


L'Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours


Depuis la signature de l'Armistice à la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 1918, jour de la Saint Martin, les traditions autour de cette fête ont progressivement disparu en France. L'intérêt scientifique pour cette grande figure historique de notre patrimoine s'est amenuisé.

Pourtant, 220 villes et communes portent son nom en France et 3700 monuments lui sont dédiés, plus de 500 en Espagne, 700 en Italie, 350 en Hongrie, 12 cathédrales Saint Martin en Europe. Canterbury, la première église anglicane, est sous son vocable, et un grand quartier parisien porte son nom. Il fut patron pendant plus de mille ans des rois de France, mais également de nombreux pays européens, dont la Hongrie. Son rayonnement s'est étendu dans toute l'Europe et dans le monde.

Quels sont ses grands thèmes?

Retrouver ce passé culturel en France et en Europe à travers la mise en oeuvre d'un Itinéraire Culturel Européen « Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune » constitue le meilleur moyen de transmettre aux générations futures dix-sept siècles d'un culte lié à un patrimoine européen matériel et immatériel exceptionnels.

Personnage européen

Depuis près de 1700 ans, partout en Europe, les traces de saint Martin de Tours sont présentes, sur le plan matériel (historique et archéologique, culturel, artistique) comme sur le plan immatériel (mythes, rites, légendes, croyances ou traditions). Le développement de son culte à travers les époques, alors que la notion d'Europe n'est pas même apparue, fait émerger l'idée d'une conscience européenne, liée sans conteste à la personnalité de saint Martin de Tours.

L'Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune permet de relier des villes européennes qui se partagèrent la vie de saint Martin au IVème siècle : Szombathely, Pannonhalma, Pavie, Siccomario S.Martino, Milan, Rome, Albenga, Amiens, Worms, Poitiers, Ligugé, Tours, Trêves, Luxembourg, Paris…

D'autre part, il permet également de relier les grandes villes européennes qui possèdent un patrimoine architectural important lié au culte de saint Martin de Tours :

• Cathédrales de Mayence, Eisenstadt, Bratislava, Lucques, Orense, Ypres, Groningen, Utrecht….

• Monastères de Naples, Pannonhalma, Canigou, Palerme, Saint-Jacques de Compostelle…

Saint Martin est encore bien vivant aujourd'hui dans certaines régions d'Allemagne, de France, d'Italie, de Hongrie, de Slovénie, d'Espagne… C'est une figure historique et un « héros européen de la légende et du folklore ». Martin est le patronyme de loin le plus fréquent en Europe et un prénom souvent choisi. Sa fête, le 11 novembre, donne lieu encore aujourd'hui à de nombreuses réjouissances en Europe : manger l'oie, déguster le vin nouveau, et à des manifestations populaires: foire de la Saint Martin, défilés d'enfants avec des lampions…

Symbole du partage

Le XXIème siècle sera celui du partage « matériel » de l'eau, de la nourriture, de l'environnement, des richesses, entre l'Europe développée de l'Ouest et les pays de l'Est, dont elle a été coupée pendant des dizaines d'années, comme entre les pays du Nord et ceux de l'autre rive de la Méditerranée et de l'Afrique Noire… Mais ce sera également le siècle « du partage des valeurs spirituelles universelles, fondatrices de nombreuses religions » ainsi que celui « du partage des expériences en matière de développement, de droit, de démocratie ». La reconnaissance par le Conseil de l'Europe du thème : le partage, valeur commune permettra, par cet Itinéraire Culturel Européen Saint Martin de Tours, personnage européen, symbole du partage, valeur commune, d'ouvrir le débat sur les valeurs européennes qui nous ont été transmises, leur impact dans le contexte européen actuel et futur. A partir du geste fondateur de saint Martin soulignant l'importance du partage, il convient maintenant de fonder les bases éthiques et philosophiques du projet sur les thèmes suivants: partage des informations, partage des savoirs, partage des technologies et des patrimoines communs…